Le mal des transports du chien en voyage et particulièrement en voiture

chien plage

Pourquoi mon chien est-il malade en voiture ?

Le mal des transports concerne surtout les jeunes chiens du fait de l’immaturité du mécanisme qui régit leur oreille interne (en charge de l’ajustement de l’équilibre). Un chiot malade dans les transports peut donc aller de mieux en mieux en grandissant mais ce n’est pas toujours le cas et certains chiens continuent de vivre le transport comme une épreuve difficile.

Hormis ce problème d’oreille interne, d’autres causes peuvent expliquer le mal des transports chez le chien.

Il se peut que votre animal soit particulièrement émotif ou qu’il ait vécu par le passé une mauvaise expérience. Et lorsque l’on sait que son toutou va être malade et anxieux, on peut avoir tendance à appréhender le moment du départ. Le chien va alors ressentir notre propre angoisse et on entre dans un cercle vicieux.

 

Comment reconnaître que son chien est anxieux dans les transports ?

L’angoisse du chien en voiture et dans n’importe quel autre moyen de locomotion peut se manifester de différentes manières : dans un premier temps il est difficile de faire monter son fidèle compagnon qui freine des 4 pattes. Dans le véhicule, l’animal halète et bâille beaucoup, tremble, gémit ou aboie, bave de manière excessive et cela peut aller jusqu’à des vomissements, une diarrhée ou des mictions.

A retenir : Si votre toutou bave et vomit en voiture, c'est un signe important de malaise.

 

Mon chiot est malade en voiture : que faire ?

Plus le chiot sera jeune, plus il sera facile de le guérir s'il est malade en voiture. Il suffira de suivre ces quelques conseils pour lui apprendre à se sentir bien et en sécurité dans le véhicule. 

 

Faire voyager votre chiot dans une cage de transport

Habituer votre chiot le plus tôt possible à voyager dans sa caisse de transport l'aidera à supporter beaucoup plus facilement les trajets en voiture. Avant toute chose, choisissez une cage aux bonnes dimensions. Votre animal devra pouvoir s'y tenir debout et s'y retourner facilement à l'intérieur. Mais la cage ne devra pas être trop grande non plus car elle devra avoir un effet contenant et sécurisant pour votre chiot. Là, deux possibilités s'offrent à vous : soit vous achetez une caisse de transport aux dimensions de votre chiot (et si celui-ci est amené à beaucoup grandir, vous devrez en acheter une autre par la suite), soit vous en achetez une en prévision de sa taille adulte. Dans le deuxième cas, la cage sera alors beaucoup trop grande pour votre toutou. Mais pas de panique ! En ajoutant une plus petite caisse à l'intérieur de la grande cage, vous diminuerez l'espace disponible et votre animal sera contenu et rassuré.

Il faudra alors apprendre à votre chiot à aller dans cette petite caisse à sa taille et cet apprentissage se fera à la maison. Pour y arriver, rien de plus simple : prenez une caisse en plastique (type caisse de rangement), mettez-y une couverture moelleuse à l'intérieur, et laissez-la à disposition de votre toutou dans la maison. Si vous rajoutez dedans des friandises et des petits jouets qu'il aime (jouets à garnir de friandises par exemple), il aura vite fait de l'adopter ! Il vous suffira ensuite de placer la petite caisse dans la grande cage : dans la maison dans un premier temps puis, lorsqu'il ira dedans spontanément, dans le véhicule.

L'apprentissage de la voiture se fera ensuite comme décrit ce-dessous.

Si, malgré ces solutions, votre chiot vomit toujours en voiture, vous pouvez l'aider en lui donnant un médicament naturel ou chimique selon l'importance des symptômes. Rapprochez-vous, dans ce cas, de votre vétérinaire pour qu'il vous oriente vers le médicament le plus approprié à la situation.

 

Que faire quand un chien est malade en voiture ?

 

L’éducation ou la rééducation

Avant d’envisager un voyage en avion ou en ferry par exemple, amenez votre chien à être serein en voiture.

Dans un premier temps, pour éviter les vomissements, évitez de donner à manger à votre chien dans les 2 heures précédent un trajet en voiture. De plus, un chien fatigué aura un niveau d’énergie moins haut et sera donc moins sujet aux angoisses. Emmenez donc votre toutou promener avant de prendre la voiture. Il pourra ainsi se dépenser et également faire ses besoins.

Il est important d’apprendre au chien à aimer la voiture. Commencez par jouer autour du véhicule sans intention d’y monter dedans. Puis faites monter votre animal en voiture, moteur éteint, plusieurs fois, jusqu’à ce qu’il soit serein. Vous pourrez alors commencer à effectuer de petits trajets très courts que vous rallongerez peu à peu. Roulez calmement, sans à-coup, ralentissez dans les virages, le but étant d’adopter une conduite zen et agréable.  

Choisissez des destinations agréables pour le chien : parc où il va retrouver des copains, forêt pour une belle balade, etc. Vous pouvez distribuer quelques friandises à chaque fois que votre fidèle compagnon monte en voiture pour le récompenser. Par contre ne le caressez pas si il angoisse car vous renforcerez son comportement. Gardez plutôt une attitude sereine sans tenir compte de l’état de votre chien. Car au plus vous focaliserez dessus au plus il sera angoissé. Mettez un peu de musique douce pour dédramatiser la situation et apaiser votre toutou qui y sera réceptif. C’est en faisant ces exercices très progressivement et régulièrement que votre chien apprendra à aimer la voiture.

 

Astuces et traitements naturels contre l'anxiété

Pour appuyer cette démarche éducative, il existe plusieurs solutions qui permettront à votre compagnon de mieux gérer son stress en voyage : voir les articles calmants et tranquillisants pour chiens et comment transporter son chien en voiture ?

chien

Pour les symptômes physiques : les traitements naturels

 

L’homéopathie

Le traitement se trouve en pharmacie, est délivré sans ordonnance et se présente généralement sous la forme de granules à donner directement ou mélangées à la nourriture. Un vétérinaire homéopathe pourra vous prescrire le traitement le mieux adapté à votre animal. Mais sinon, voici ce qui est préconisé habituellement :

  • Pour les animaux qui salivent beaucoup et sont sensibles aux mouvements de montée et descente (transport en bateau par exemple), vous pouvez donner 3 granules de Borax 5CH ou 7CH
  • Pour les animaux qui ont la nausée pendant le transport, vous pouvez donner 3 granules de Petroleum 5CH ou 7CH
  • Pour les animaux qui ont des nausées et ont besoin de mettre leur truffe dehors pour se soulager, vous pouvez donner 3 granules de Tabacum 5CH ou 7CH
  • Pour les animaux malades à cause des odeurs d’essence ou d’huile, vous pouvez donner 3 granules de Colchicum autumnale 5CH ou 7CH

Quel que soit le traitement choisi, il est à renouveler si possible toutes les heures pendant le trajet.

  • Pour les animaux sensibles aux mouvements, vous pouvez donner la préparation Cocculine des laboratoires Boiron

Pour plus d’informations, c’est par ici 

 

La phytothérapie

Elle désigne le soulagement des symptômes par les plantes. Là encore, votre vétérinaire ou même votre pharmacien pourra vous conseiller afin de trouver le traitement le mieux adapté à votre chien. Car attention à l’automédication ! Les plantes ne sont pas à utiliser à la légère. Elles contiennent de véritables principes actifs qui, au lieu de soigner, pourraient endommager l’organisme de votre animal si elles étaient mal utilisées. Retrouvez ici une solution prête à l’emploi

 

L’aromathérapie

Les huiles essentielles peuvent apaiser les nausées de votre compagnon. Mais avant d’aller plus loin, il faut savoir que les chiens sont différents des humains : leur odorat est bien plus développé que le nôtre et les odeurs leur parviennent beaucoup plus puissamment que chez nous. L’utilisation des huiles essentielles chez le chien est donc différente de celle préconisée chez l’Homme. Il est important de respecter les modes d’administration, les précautions d’emploi et les contre-indications propres au chien. Avant de débuter une aromathérapie pour votre animal, consultez un vétérinaire aromathérapeute qui saura vous conseiller sur le traitement le mieux adapté à votre chien. L’aromathérapie ne doit pas être utilisée chez les chiots de moins de 3 mois et chez des femelles gestantes ou allaitantes.

Pour plus d’informations, c’est par ici

Les huiles essentielles de Camomille romaine et de menthe poivrée peuvent aider votre chien à mieux vivre le transport en voiture : imprégnez un coton de 2 gouttes de chaque huile et placez-le dans le véhicule à l’entrée des grilles d’aération.

 

Les fleurs de Bach

Ce traitement a été mis en évidence par le docteur Edward Bach qui a consacré sa carrière à la recherche des causes et origines des problèmes émotionnels et psychologiques plutôt qu’à leurs symptômes. Il s’agit ici de couper les racines du trouble afin qu’il ne se reproduise plus. C’est une quête du bien-être physique grâce au bien-être mental. Et pour cela, Edward Bach a recherché un remède naturel efficace n’induisant aucun effet secondaire. Ce remède il la trouvé dans les fleurs : 38 remèdes floraux existent donc aujourd’hui et permettent de retrouver une harmonie intérieure, psychique et physique.

Retrouvez ici un mélange prêt à l’emploi pour aider votre animal à mieux voyager

 

La phéromonothérapie

Dans cette catégorie de traitements, on retrouvera des médicaments comme Adaptil Transport Spray, particulièrement adapté pour apaiser les chiens lors des transports en voiture. L'Adaptil Transport Spray utilise l'analogue synthétique de la phéromone d'apaisement produite par la chienne allaitante. En appliquant une dizaine de vaporisations d'Adaptil dans la voiture ou directement dans la caisse de transport, 15 minutes avant le départ, votre animal voyagera plus sereinement.

 

Un remède de grand-mère : le persil

Le persil permet de lutter efficacement, simplement et naturellement contre les nausées. Pour que son utilisation soit bénéfique à votre fidèle compagnon, il suffit d'accrocher un petit bouquet à son collier et de laisser l'odeur se propager autour de lui. C'est elle qui atténuera les nausées de votre toutou.

 

Les traitements médicamenteux

Si malgré toutes ces solutions votre chien reste anxieux en voiture ou dans d’autres moyens de locomotion, parlez-en à votre vétérinaire. Il existe des médicaments très efficaces qui pourront aider votre chien sans l’assommer :

  • Comprimés pour Chiens et Chats Nozevet : ici le principe actif est le Dimenhydrinate qui est un antihistaminique appartenant à la classe des éthanolamines. Il possède des propriétés antiémétiques.
  • Comprimés pour Chiens et Chats Biocanina : ici le principe actif est également le Dimenhydrinate.
  • Comprimés pour Chiens Cerenia : ici le principe actif est le Maropitant qui est un antagoniste puissant et sélectif des récepteurs de la neurokinine. Le maropitant est donc efficace contre les causes nerveuses et humorales du vomissement.

Ajouter un commentaire