La réglementation pour le voyage en avion

Tous les chiens peuvent-ils voyager en avion ?

Pour être admis à bord, le chien doit être âgé d'environ dix semaines, légèrement variable selon les pays et zones. Pour les vols en France métropolitaine et d'outre-mer (hors Guyane), l'âge requis est de huit semaines, tandis que vers la Guyane, il est de quinze semaines.

Les chiens de première catégorie, dits « d'attaque », tels que les Pitbulls et les Mastiffs, sont, la plupart du temps, interdits à bord des avions.

Quant aux chiens de deuxième catégorie, comme les Rottweillers, Air France autorise leur voyage uniquement par fret. Ils ne peuvent donc pas voyager sur le même vol que leur propriétaire.

Enfin, les chiens à face plate, dit "brachycéphales", comme les Bouledogues et les Carlins, sont interdits en soute, car ils peuvent développer des problèmes respiratoires.

 

Quelles sont les formalités pour faire monter son chien à bord ?

Pour être admis à bord, il est exigé que le chien ait tous ses vaccins à jour. Tout chien voyageant au sein de l'Union européenne doit aussi pouvoir être identifié grâce à une puce électronique. Il doit également être muni d'un passeport européen, fourni et rempli par un vétérinaire habilité. C'est ce passeport qui permet d'identifier votre animal, et d'attester qu’il est bien vacciné.

En cabine, votre chien doit être dans un sac de transport qui n'excède pas une dimension de 46 x 28 x 24 centimètres. Le sac doit être suffisamment aéré et permettre à votre animal de se lever et se tourner, et il doit obligatoirement pouvoir se glisser dans l’espace situé sous le siège devant vous. Votre animal ne doit en aucun cas sortir de son sac pendant la durée du vol. Vous ne pouvez transporter qu'un seul animal par sac, et chaque passager ne peut voyager qu’avec un seul animal.

Pour le voyage en soute, votre compagnon devra voyager dans une caisse de transport homologuée IATA (International Air Transport Association) c'est-à-dire une caisse « coque » en plastique rigide ou en fibres de verre.

 

Y'a-t-il des restrictions selon les pays visités ? Des mises en quarantaine ?

Lorsque l'on voyage à l'étranger avec son chien, il est très important de vérifier la législation en vigueur concernant les animaux de compagnie dans le pays de destination : en effet, chacun possède ses propres règles. Ainsi, par exemple, l'Australie requiert une mise en quarantaine des animaux. D'autres pays refusent tout simplement l'entrée aux animaux étrangers ou à certaines races de chiens (Pitbulls ou Dogues Argentins).

Le mieux étant de vous renseigner directement auprès de l'ambassade en France du pays de destination pour connaître les conditions d'entrée spécifiques à votre animal : Ambassades et consulats étrangers en France

 

Y'a-t-il des réglementations plus strictes dans certains pays ? Des vaccins à prévoir ?

Au sein de l'Union européenne, l'Irlande, le Royaume-Uni ainsi que Malte ont des conditions sanitaires supplémentaires et plus strictes.

 

Voici quelques conditions demandées pour pouvoir voyager avec son compagnon à quatre pattes au Royaume-Uni :

  • votre chien doit avoir reçu un traitement vermifuge par un vétérinaire entre un et cinq jours avant votre départ. Ce traitement devra figurer sur le passeport ou le certificat vétérinaire.
  • le chien ne doit pas arriver plus de cinq jours avant ou après vous sur le territoire.
  • vous devez remplir une attestation déclarant que vous n’allez ni vendre ni donner votre animal à un nouveau propriétaire.

 

Donc pour ne pas avoir de mauvaises surprises, pensez toujours à vérifier la réglementation pour le transport des animaux pour chaque pays que vous visiterez.

Pour plus d'informations vous pouvez consultez les articles suivants : tout savoir sur le passeport du chien , les vaccins du chien et l'identification du chien

Vous trouverez également beaucoup d'informations sur ce site.

Ajouter un commentaire